“Construire un monde de Paix” la nouvelle vidéo de l’AFCDRP

Par   30 avril 2021

La nouvelle vidéo “Construire un monde de Paix” de l’AFCDRP – Maires pour la Paix France compile de précieux témoignages des villes adhérentes en France et revient sur le désastre nucléaire d’Hiroshima via les mots émouvants de Miho Cibot Shimma, ambassadrice de la Paix de la ville d’Hiroshima.

Elle présente de manière synthétique une rétrospective du mouvement, depuis sa création au Japon en 1982 jusqu’à la ratification du TIAN en 2021.


Pour rappel :
Le 24 juin 1982, lors de la 2e Session spéciale sur le désarmement (Nations Unies, New York), le maire d’Hiroshima, toute première ville victime d’un bombardement atomique, annonce un Programme pour promouvoir la solidarité des villes en faveur de l’abolition des armes nucléaires. Ce programme insiste sur la nécessité de mettre en commun les efforts des collectivités pour parvenir à une véritable « Culture de la Paix » à l’échelle mondiale et dans laquelle les armes nucléaires n’ont pas leur place. Peu de temps après, l’édile d’Hiroshima lance, avec le maire de Nagasaki, un appel aux maires des cinq continents pour qu’ils soutiennent ce programme, c’est la naissance du réseau international Maires pour la Paix (Mayors for Peace). En août 1985, une première Conférence générale de Maires pour la Paix est organisée dans les deux villes martyres. Elle réunit une centaine de collectivités venant de 23 pays, dont quelques collectivités françaises invitées par l’Institut Hiroshima Nagasaki (fondé à Malakoff[France]). Toutes ces collectivités rejoignent alors Maires pour la Paix.

En 1997, ces pionniers ressentent le besoin de s’organiser pour que le travail mené sous l’impulsion de Hiroshima et de Nagasaki rayonne davantage en France et que la Culture de la Paix devienne un outil de gestion au quotidien pour les villes. Cette poignée de collectivités locales (quelques communes et deux départements) crée alors la toute première branche régionale de Maires pour la Paix dans le monde : l’Association Française des Communes, Départements et Régions pour la Paix ou, plus brièvement, l’AFCDRP- Maires pour la Paix France.

Aujourd’hui, le réseau Maires pour la Paix rassemble plus de 8 000 collectivités dans 165 pays. C’est un réseau reconnu mondialement qui bénéficie de soutiens tels que ceux du CICR et de CGLU (Cités et Gouvernements Locaux Unis, CUF en France). Membre consultatif auprès du Conseil économique et social des Nations Unies (ECOSOC), l’organisation participe et intervient régulièrement aux conférences de l’ONU sur le désarmement (processus de suivi du TNP et du TIAN, Conférences du désarmement).”