La culture de la paix, du local au global

Par   27 mai 2015
Par Michel Cibot, délégué général

GreeceLe drapeau grec flotte sur le Parthénon, magnifique témoignage monumental d’une grande civilisation qui nous a légué un bel héritage démocratique… Las, en 1941, le drapeau Nazi a occupé ce lieu prestigieux… Quelques jours après l’installation de ce drapeau de honte, deux jeunes grecs l’ont décroché sans se faire prendre… ce qui les aurait condamnés à mort. Cet acte a marqué le début d’une résistance finalement victorieuse. Il se trouve que l’un de ces deux jeunes résistants, Manolis Glézos, est actuellement le doyen du Parlement européen… Belle illustration d’une fidélité à des valeurs positives.
Nous l’accueillerons bientôt à Paris. Il prendra part à un atelier consacré à la paix, le 30 mai, dans le cadre d’un forum européen des alternatives. Cet atelier, organisé par l’AFCDRP-Maires pour la Paix France, se déroulera dans la salle des mariages de la Mairie du 10ème arrondissement (près de la Place de la République).

Une représentante de la ville d’Hiroshima et de la ville de Nagasaki sera également présente. N’oublions pas que nous commémorons cette année le 70ème anniversaire des bombardements atomiques qui ont ouvert une ère nouvelle de l’humanité.

Atelier “Pour construire un monde en paix, quels instruments ? La culture de la paix, du local au global”
Samedi 30 mai 2015 – 14h30-16h
Mairie du 10ème arrondissement
72, rue du Faubourg St Martin 75010 Paris

Renseignements & inscriptions : http://www.forum-des-alternatives.eu