Institutions et action pacifiste

Par   3 mars 2010

Par Michel CIBOT, délégué général de l’AFCDRP

La ville de Chalette-sur-Loing, membre de l’AFCDRP, a contribué à l’édition d’une synthèse de la constitution de Bolivie. Ce texte fondamental a la particularité de se référer de façon explicite à la culture de la paix. Il y est également fait référence à la notion de réconciliation, indispensable au « mieux-vivre ensemble ».

Franck Demaumont, maire de la ville et vice-président de l’AFCDRP, dans une brève présentation, résume bien l’esprit de la gouvernance mise en œuvre à partir des principes énoncés : « Cette constitution confirme la volonté du Gouvernement bolivien de mener à terme un projet politique dont les fondements trouvent leur essence dans la lutte contre la pauvreté, dans la reconnaissance des peuples de ce grand pays, dans la revalorisation et la protection du patrimoine naturel, enfin, dans l’affirmation d’un monde de paix, fraternel, respectueux des Hommes et des civilisations ».

L’article 10 de la constitution est clair : « La Bolivie est un État pacifiste qui promeut la culture de la paix et le droit à la paix, ainsi que la coopération