[Formation] Les mesures en faveur du désarmement nucléaire : bilan et perspectives

Par   14 octobre 2014

LOGO1ATTENTION : formation reportée. Nouvelle date annoncée ultérieurement.

Le désarmement nucléaire est l’affaire de tous. A la veille de la 3ème Conférence sur l’Impact Humanitaire des Armes Nucléaires et du Forum de la Société Civile qui auront lieu à Vienne (Autriche) du 6 au 9 décembre prochains, l’AFCDRP-Maires pour la Paix France, en partenariat avec le CIDEFE propose une formation : “Les mesures en faveur du désarmement nucléaire : bilan et perspectives”

Depuis l’entrée en vigueur du TNP (Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires), en 1970, et l’adhésion de la France à ce Traité en 1992, les États possesseurs d’armes nucléaires se sont engagés à parvenir à l’élimination totale de ces armes. 44 ans plus tard, force est de constater que nous sommes encore loin d’avoir atteint cet objectif, même si des progrès ont été réalisés.

Récemment, grâce à l’action combinée de gouvernements, d’organisations humanitaires telles que le CICR (Comité International de la Croix-Rouge) et d’organisations internationales de la société civile, telles que le réseau Maires pour la Paix, regroupées au sein de la Campagne Internationale pour l’Abolition des Armes Nucléaires (ICAN), une nouvelle approche du désarmement nucléaire s’est peu à peu mise en place : l’approche dite « humanitaire ». Mettant en avant les conséquences humaines, environnementales et économiques catastrophiques découlant de la possible détonation accidentelle, volontaire ou terroriste d’une arme nucléaire, cette nouvelle approche a permis une re-dynamisation des dialogues. Elle démontre également, s’il en était besoin, que les collectivités locales, de part leur responsabilités envers les citoyens, sont concernées au premier niveau par ce sujet.

Concrètement, deux conférences intergouvernementales ont été organisées sur ce thème, l’une à Oslo (Norvège, mars 2013), l’autre à Nayarit (Mexique, février 2014) et une troisième est prévue à Vienne en Autriche les 8 et 9 décembre prochains. Est-ce le début d’un nouveau processus qui aboutira à l’interdiction et à l’élimination complète des armes nucléaires ?

A la veille de la Conférence de Vienne, cette formation a pour objectif d’examiner les perspectives ouvertes par l’approche humanitaire et en quoi celle-ci est utile dans la gestion locale quotidienne des collectivités territoriales. Elle fera également le point sur les grandes lignes de ce qui a été entrepris jusqu’à présent en matière de désarmement nucléaire.